Seins

Redrapage mammaire

Mastopexie / Lifting mammaire

AUGMENTATION MAMMAIRE

L’augmentation mammaire est l’une des chirurgies esthétiques les plus communes et également parmi les plus appréciées. Cette chirurgie implique l’utilisation de prothèses/implants mammaires pour augmenter le volume de la poitrine ainsi que bonifier le galbe et la projection.

 

Plusieurs raisons peuvent motiver les femmes à choisir cette procédure, notamment :

  • Augmenter le volume, le galbe, la rondeur ou la projection des seins

  • Améliorer les proportions pour une silhouette plus harmonieuse

  • Retrouver le volume perdu suite à une grossesse, perte de poids, etc.

  • Corriger une asymétrie présente entre les deux seins

  • Corriger une descente légère de la position du sein pour retrouver une apparence plus jeune

En quoi consiste la chirurgie

L’augmentation mammaire implique l’insertion d’une prothèse mammaire de type saline ou de gel silicone sous le muscle pectoral ou sous la glande mammaire pour permettre de combler l’enveloppe du sein et lui donner plus de volume et de projection.

 

L’incision nécessaire est généralement placée au niveau du pli sous le sein et mesure quelques centimètres.

 

MASTOPEXIE / Redrapage ou lifting mammaire

Le redrapage mammaire, également appelé mastopexie ou lifting mammaire, consiste à corriger la descente/ptose du sein en améliorant sa forme pour lui redonner une allure plus jeune.

 

Cette chirurgie vise également à remonter la position du mamelon et de l’aréole pour les positionner au centre du sein en conservant généralement le volume du sein. Cette procédure implique aussi la réduction de la taille de l’aréole lorsque celle-ci est agrandie ou étirée.

 

Plusieurs objectifs peuvent motiver les femmes à choisir cette procédure, notamment :

  • Améliorer la forme du sein pour la rendre plus galbée et rajeunie

  • Redonner de la rondeur au sein et améliorer le tonus

  • Remonter le mamelon à une position centrale du sein

  • Réduction de la taille de l’aréole

  • Si un changement de volume des seins est désiré, cette procédure peut être combinée à :

    • Une mini-réduction mammaire

    • Une augmentation avec implant

En quoi consiste la chirurgie

Un redrapage mammaire vise à rajeunir l’apparence du sein en retirant l’excédent de peau présent par rapport au volume du sein.

Les tissus sont également remodelés pour redonner une forme plus galbée, ronde et naturelle.

 

Selon la forme initiale de votre sein, une quantité variable de cicatrices, placées discrètement, est à prévoir de façon à optimiser le résultat.

 

CHANGEMENT DE PROTHÈSES MAMMAIRES

Suite à une chirurgie mammaire avec implant il se peut qu’avec le temps, la forme la position ou la fermeté de vos seins aient changées.

 

Plusieurs éléments peuvent être liés à ces changements. Par exemple, l’épaississement de la capsule de l’implant peut causer un changement de forme ou rigidité lors de la palpation et parfois de la douleur. Ces contractures capsulaires peuvent se développer seules ou lors de la rupture sous-jacente de la prothèse.

 

Lorsqu’il y a suspicion de rupture d’implant, des examens d’imagerie pour confirmer le diagnostic sont souvent suggérés et peuvent être prescrits par votre médecin généraliste. Certaines prothèses peuvent également donner lieu à la présence de replis visibles à la peau, le plus souvent au niveau du décolleté.

 

Ainsi, pour plusieurs conditions un changement de prothèse mammaire peut être recommandé, dont :

  • La présence d’une contracture capsulaire

  • La rupture des implants

  • La présence de replis visibles à la peau

  • Le changement de la position des implants avec le temps

  • Le désir de changement de volume des prothèses

 

Lors de votre consultation, il est suggéré d’amener une copie du compte rendu opératoire de la chirurgie initiale qui contient plusieurs renseignements utiles.

En quoi consiste la chirurgie

Un changement de prothèse inclut le retrait de l’implant mammaire avec ou sans le retrait de la capsule (tissu cicatriciel) autour de l’implant selon la condition.

 

Il n’est pas nécessaire de remettre en place des implants, mais la majorité des femmes préfèrent que de nouveaux implants soient mis en place.

 

Il peut également y avoir des ajustements effectués au niveau de la pochette qui recevra l’implant de façon à accommoder le nouvel implant ou à ajuster la position de celui-ci.

 

MASTOPEXIE AVEC PROTHÈSES /

Redrapage lifting avec prothèses

Un redrapage mammaire avec prothèse vise à réaliser un lifting du sein pour corriger la descente de la position du sein et du mamelon ainsi qu’à augmenter le volume de la poitrine.

 

Alors qu’un redrapage seul conserve le volume initial du sein en retirant seulement la peau excédentaire, un redrapage sur implant permet de bonifier le volume simultanément.

En quoi consiste la chirurgie

Le redrapage mammaire visera à rajeunir l’apparence du sein en retirant l’excédent de peau présent par rapport au volume du sein donnant l’aspect affaissé ou tombant.

 

De façon à mieux combler l’enveloppe du sein, une prothèse mammaire sera également insérée sous le muscle pectoral pour bonifier le volume.

 

Selon la forme initiale de votre sein, une quantité variable de cicatrices, placées discrètement, est à prévoir de façon à optimiser le résultat.

 

CORRECTION D'ASYMÉTRIE

Il est très fréquent que les femmes présentent des petites différences entre leur deux seins (asymétrie).

 

Il arrive parfois que ces différences de formes, de volumes et/ou de positions soient plus prononcées et puissent importuner. Dans certains cas, une différence significative peut avoir un impact sur le choix de l’habillement, l’intimité et l’estime de soi.

Une correction d’asymétrie peut inclure une ou plusieurs procédures combinées sur un ou les deux seins pour améliorer l’apparence, dont :

  • Une augmentation du sein le plus petit

  • Une réduction du sein le plus gros

  • Un redrapage pour obtenir une hauteur similaire des mamelons

  • Réduction d’aréole ou de mamelon

Une correction d’asymétrie peut inclure une ou plusieurs techniques combinées de façon à obtenir une meilleure symétrie et s’adapte donc à votre physionomie unique et à vos désirs. Nous vous invitons à parcourir les autres sections pour vous familiariser avec les procédures les plus communes, dont l’augmentation mammaire, la réduction mammaire et le redrapage.

 

Il est à noter que la correction de certains cas d’asymétrie plus importante soient couverts par la Régie d’Assurance Maladie du Québec (RAMQ). Une rencontre avec Dre Beaudoin Cloutier vous permettra de discuter des options possibles et d’évaluer la possibilité de couverture par la RAMQ.

 

CORRECTION MAMELONS INVERSÉS

Les mamelons inversés surviennent lorsque les canaux de lait du mamelon sont trop courts pour la longueur du mamelon, retenant celui-ci vers l’intérieur.

 

L’inversion du mamelon peut se présenter seulement lorsque celui-ci est au repos ou en permanence, selon la sévérité et la longueur des canaux.

 

Une correction de mamelon inversé implique de sectionner ces canaux trop courts pour permettre de ressortir le mamelon vers l’extérieur.

 

Cette procédure peut parfois être réalisée simultanément à une autre chirurgie du sein.

En quoi consiste la chirurgie

Une correction de mamelon inversé requiert une petite incision à la base du mamelon de façon à permettre l’accès aux canaux de lait.

 

Les canaux trop courts sont sectionnés de façon à permettre de ressortir le mamelon.

 

Des sutures résorbables sont ensuite installées pour guider la guérison.

 
 

RÉDUCTION DU MAMELON

Certaines personnes présentent naturellement des mamelons de taille plus importante, pouvant avoir un impact sur le choix de soutien-gorge, le port de certains types de vêtements et sur l’intimité.

 

Il est possible de réduire la taille des mamelons, soit la longueur, le diamètre ou les deux afin d’harmoniser l’apparence du sein.

 

Cette procédure peut parfois être réalisée simultanément à une autre chirurgie du sein.

En quoi consiste la chirurgie

Une réduction de la longueur du mamelon requiert une incision à la base du mamelon de façon à permettre de retirer l’excès de peau à cet endroit.

 

Une réduction du diamètre implique le retrait d’un segment du mamelon pour diminuer sa taille.

 

Des sutures résorbables sont ensuite installées pour guider la guérison.

RÉDUCTION DE L'ARÉOLE

Chez certaines femmes, la taille des aréoles peuvent être naturellement plus larges ou asymétriques.

 

Il est possible de réduire la taille de l’aréole afin d’harmoniser avec les proportions du sein. Cette procédure est réalisée seule lorsque la position du mamelon par rapport au centre du sein est satisfaisante.

 

Il est également possible de procéder à une élévation/lifting très léger du mamelon dans le cas où une descente légère est observée.

 

Dans le cas où une descente plus prononcée du sein est visible, un redrapage mammaire /mastopexie permettant un lifting plus prononcé ainsi qu’une réduction de l’aréole pourrait être recommandée.

En quoi consiste la chirurgie

Une réduction aréolaire consiste à retirer l’excès de peau pigmentée de l’aréole de façon à réduire son diamètre.

 

Le mamelon et l’aréole peuvent également être légèrement remontés pour être repositionnés au centre du sein si nécessaire.

 

Une discrète cicatrice à la bordure de l’aréole réduite est à prévoir de façon à réaliser la chirurgie.

 

RECONSTRUCTION DU SEIN

Le cancer du sein est le type de cancer le plus fréquent chez les femmes et en touche une sur huit. De nos jours, il est possible d’offrir une reconstruction mammaire chez la grande majorité des patientes.

 

La planification d’une reconstruction peut se faire dès que le diagnostic est posé, de concert avec le chirurgien oncologue. Il est également possible d’offrir des options de reconstruction aux femmes ayant déjà eu une mastectomie dans le passé et qui désirent une reconstruction dite tardive.

 

Il existe 3 grandes catégories de reconstruction mammaire, soit les reconstructions à l’aide d’implants mammaires, à l’aide de vos propres tissus (autologue) ou une combinaison des deux. Le mamelon et l’aréole peuvent également être reconstruits. Une rencontre médicale avec examen est nécessaire pour évaluer les options possibles, qui sont uniques à chaque patiente.

 

Il est à noter que les procédures de reconstruction mammaire suite à un diagnostic de cancer sont couvertes par la Régie d’Assurance Maladie du Québec (RAMQ). Les consultations pour reconstruction doivent être accompagnées d’une référence de votre équipe d’oncologie ou d’un autre médecin.

Reconstruction par prothèses

La reconstruction par prothèses consiste en la mise en place d’un implant mammaire pour reconstruire la proéminence du sein.

Ce type de reconstruction peut être réalisé au même moment que la mastectomie (immédiat) ou secondairement (tardif).

 

Dans certains cas, il peut être nécessaire d’avoir recours à l’utilisation d’un expenseur tissulaire de façon à étirer la peau manquante pour permettre l’installation de l’implant définitif.